Rechercher

Le Sankalpa

Pendant les séances de Yoga Nidra je suggère à mes élèves de formuler un Sankalpa, un souhait, un désir profond. Cela n'est pas toujours facile d'en trouver un directement à prononcer et on se pose parfois beaucoup de questions. Voici donc une explication du Sankalpa ainsi que quelques règles à suivre pour que le Sankalpa soit bien formulé. Le livre sur le Yoga Nidra de Swami Satyananda m'a beaucoup aidé.


Les couches les plus profondes du subconscient sont très sensibles aux suggestions de la volonté consciente. Yoga Nidra nous donne accès à cette région, et nous induit dans un état de très haute réceptivité à la suggestion consciente. Les suggestions formulées à ce moment seront soutenues par la force formidable du subconscient et pourront alors exercer une grande influence sur la personnalité de l’individu.


Le Sankalpa est un ordre direct donné par le conscient au subconscient. La puissance du subconscient finira par faire émerger cet ordre au niveau conscient, et cela se manifestera d’une manière effective dans notre comportement.

Le contenu du subconscient (samskaras) exerce une influence majeure sur notre mode de pensée et de perception et également sur notre manière d’apparaître aux autres. A supposer que nous exprimions et éliminions les samskaras déjà existant, nous en créons de nouveaux.


Les pensées et les actes d’aujourd’hui sont influencés par l’expérience passée et l’expérience d’aujourd’hui détermine notre comportement à venir. Ce cycle de l’action et de la réaction est connu sous le nom de Karma. Il est responsable de toutes les régressions, stagnations et progressions dans la vie. Nous ne sommes pas les victimes impuissantes du destin car chacun d’entre nous a le pouvoir de modeler sa propre structure mentale. Le sage développe sa personnalité, en se travaillant lui-même, et en installant des propos délibérés des comportements et des désirs de nature positive. Il n’est aucune personnalité qui ne puisse être réformée et aucune peur ni obsession si profondément enracinées, qu’on ne puisse éliminer ; le germe du changement est le Sankalpa qui est formulé dans le Yoga Nidra.


Souvent, nous avons pris des résolutions superficielles pour venir à bout d’une habitude indésirable. Quelqu’un peut essayer de changer sincèrement et échouer. C’est parce que sa résolution ne travaillait qu’au niveau de la conscience intellectuelle et non en profondeur. La résolution n’était pas soutenue par la force de volonté de l’être profond qui doit agir pour mener la résolution à terme. Cependant, la même suggestion formulée en état de Yoga Nidra est fermement plantée dans le subconscient, afin de laisser agir son pouvoir inhérent et le diriger vers des fins constructives. La tendance spontanée des Samskaras à s’exprimer à travers l’esprit conscient, sera amenée à travailler pour nous, au lieu de travailler contre nous.


L’autosuggestion est une technique puissante et doit être utilisée intelligemment. Il est constructif de diriger le Sankalpa vers un but positif qui concerne la vie toute entière, un vrai désir de se réformer soi-même à fond. En atteignant un tel but, vous gagnerez automatiquement la force de surmonter les habitudes indésirables.

Il est très important que le Sankalpa soit formulé en termes clairs et positifs. On se débarrasse d’un élément indésirable en cultivant sa qualité opposée.

Vous devez sentir votre Sankalpa, car le subconscient n’est sensible et réceptif qu’à des suggestions soutenues par un fort élan émotionnel.

Le Sankalpa doit être formulé en termes clairs et simples sans en changer un seul mot, jusqu’à ce qu’il se soit manifesté dans votre vie.

Avec Sankalpa, vous plantez une idée qui devient si forte qu’elle commence à colorer votre réalité.


« Nous sommes ce que nous pensons. Tout ce que nous sommes résulte de nos pensées, Avec nos pensées, nous bâtissons notre monde. » Bouddha


« Vous êtes façonné par vos pensées ; alors, débarrassez-vous de toutes celles qui sont stériles, usées, et remplacez-les par des pensées nouvelles, régénérées et créatrices, c’est-à-dire des pensées de foi, d’amour et de bonté » Norman Vicent Peale


Le Sankalpa est une graine puissante que l’on sème en soi, une graine qui va nous aider à devenir ce qu’on aimerait être et vivre.


Voici quelques règles à suivre :


1. Rédigé avec JE parce que c’est moi. L’ego est important pour les objectifs.

2. Phrases courtes : 2 à 3 lignes

3. Précis, concret, avec des détails

4. Au présent

5. Pas de « j’espère que…. » -> « je suis, je deviens,…. »

6. Positif : pas de « ne pas », « ne plus »,…

7. Motivant, lumineux, enthousiaste. Je ne doute pas, je suis sûre. J’envoie une demande à l’univers. Il faut que ça donne envie.

8. Envoyer une image mentale.

9. Aligner au moment présent.

Une dernière chose que je trouve aussi importante est d’ajouter à la fin de votre Sankalpa :


« Ce désir, ou quelque chose de mieux encore, se réalise maintenant pour moi de la manière la plus satisfaisante et harmonieuse, et pour le plus grand bien de tous. »


Cette démarche ménage la possibilité qu’une autre chose, peut-être meilleure que celle que vous avez envisagée se produise ; elle vous rappelle également que ce processus ne fonctionne que s’il ne lèse personne.


55 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Cette semaine j'ai décidé de lire un texte de Charlie Chaplin pour la méditation. Ce texte est inspirant et réellement je souhaite à vous tous qui prendrez la peine de le lire de vous aimer pour de vr

Comme je l'ai expliqué dans mon cours, dans le yoga nous apportons beaucoup d'importance à l'hygiène corporelle. Je vous ai donc parlé et nous avons fait les kriyas pour le ventre. Kriya veut dire act